Terminologie

Voici un descriptif de la terminologie adoptée pour décrire les techniques de Taekwondo. La romanisation du hangûl (l’alphabet coréen) est changeante, pour vous y retrouver entre différents ouvrages, fiez vous à la phonétique et non à l’orthographe.
La méthode officielle du Kukkiwon (centre national coréen et référence mondiale) pour dénommer les techniques est :

  • 1- Partie du corps utilisée
  • 2 – Niveau attaqué
  • 3 – Spécificité de trajectoire éventuelle
  • 4 – Famille de la technique

Exemple 1 :
“han sonnal eulgoul bitureo makki” (1 – han sonnal : tranchant de une main, 2 – eulgoul : au niveau haut, 3 – bitureo : en torsion/vrille, 4 – makki : defense) = Défense au niveau haut avec un tranchant de main et vrille du corps.

Exemple 2 :
“ap tchuk mureup tollyo chagui” (1 – ap tchuk : avant de la plante du pied, 2 – mureup : au genou, 3 – tollyo : circulaire, 4 – chagui : frappe de jambe) = coup de pied circulaire dans le genou en frappant avec le dessous des orteils.

Les bases

Voici un résumé des principaux termes. A mesure de votre progression il vous faudra connaître la toute la terminologie correspondant à votre grade. Voir les documents téléchargeables sur la page “passage de grade”.

  • Généralité

Mu Do : voie martiale
Mu Ye : art martial
Mu Sul : techniques martiales
Ap : avant
Tit : arrière
Yop : de coté
Nellyo : descendant (percussion)
Nullo : descendant (pression)
Ollyo : ascendant
Tollyo : circulaire
An : vers l’intérieur
Bakkat : vers l’extérieur
Alé : niveau bas
Montong : niveau moyen
Eulgoul : niveau haut
Oreun : droite
Wen : gauche
Il, y, sam, sa, oh (chiffres d’algèbre) : 1, 2, 3, 4, 5
Youk, Tchil, Pal, Ku, Ship (suite) : 6, 7, 8, 9, 10
Han, dul, set, net, dassot (pour dénombrer/compter) : 1, 2, 3, 4, 5
Yossot, Il-gop, Yodol, Ahop, Yol : 6, 7, 8, 9, 10
Kibon : base
Kibon dongjak : mouvements de base
Tchalyot : garde à vous
Kyongnye : saluez
Jabki : saisie
Kukki : pression / clef articulaire
Jitzitki : marteler / pilonner
Paegi : désaisie
Pyojeok : (frappe) sur cible
Opo : main horizontale
Sewo : main verticale
Jetcho : main retournée (paume vers le ciel)
Bitureo : torsion

  • Partie du corps

Son : la main
Sonmok : poignet
Sonnal : tranchant de la main
Sonnal Deung : revers du tranchant de la main (coté pouce)
Sonkarat : doigts de la main
Pyon son : main à plat
Pyon son keut : pique de doigts (littéralement : extrémité/bout de la main à plat)
Batang son : paume de la main
Bal : pied
Balnal : tranchant du pied
Balnal Deung : tranchant interne du pied (coté gros orteil)
Balkeut : pique des orteils (littéralement : extrémité/bout du pied)
Ap bal : pied de la jambe avant
Tit bal : pied de la jambe arrière
Dari : jambe
Joumeuk : le poing
Deung joumeuk : revers du poing
Me joumeuk : dessous du poing (marteau)
Palmok : avant bras
An palmok : partie interne de l’avant bras
Bakkat palmok : partie externe de l’avant bras (par convention on ne le précise pas)
Palkoup : coude
Ap tchuk : avant de la plante du pied
Tit tchuk : arrière de la plante du pied
Tit kumchi : arrière du talon
Mureup : genou
Mok : cou
Teok : machoire
Mori : tête

  • Position : “seugui”

Naranhi seugui : position pieds largeur épaule
(kibon) Jounbi seugui : position de préparation
Kyorugui jounbi seugui : préparez-vous au combat (en garde)
Moa seugui : position pieds joints
Ap seugui : position de marche en avant
Ap koubi seugui : position fléchie vers l’avant
Tit koubi seugui : position fléchie vers l’arrière
Joutchoum seugui : position du cavalier
Beom seugui : position du tigre
Ap koa seugui : position jambe croisée, talon avant levé, déplacement sur le côté
Tit koa seugui : position jambe croisée, talon arrière levé, déplacement vers l’avant

  • Défense : “makki”

Ale makki : défense niveau bas
Montong makki : défense niveau moyen vers l’intérieur
Montong an makki : défense niveau moyen vers l’intérieur côté jambe arrière
Montong bakkat makki : défense niveau moyen vers l’extérieur
Eulgoul makki : défense niveau haut
Sonnal makki : défense avec tranchants des mains
Han sonnal makki : défense avec tranchant d’une main
Batang son makki : défense paume de la main
An palmok bakkat makki : défense vers l’extérieur avec l’intérieur de l’avant bras
Godureo makki : défense renforcée (deux bras)
Eut keuleu makki : défense croisée (deux bras)
Hetcho makki : défense poussée (deux bras)
Kawi makki : défense ciseaux (deux bras)

  • Attaque de pied : “tchagui”

Ap tchagui : coup de pied de face
Yop tchagui : coup de pied de coté
Tollyo tchagui : coup de pied circulaire
Tit tchagui : coup de pied vers l’arrière
Bandé tollyo tchagui (ou Momtollyo tchagui) : coup de pied retourné circulaire
Pit (ou Bandal ou Aptollyo) tchagui : coup de pied semi circulaire de compétition
Koro pit tchagui : pit tchagui jambe avant avec déplacement simultané
Hoeri tchagui : coup de pied avec rotation 360° (ex 360 pit)
Tuyo tchagui : coup de pied sauté
Dubal dangseong tchagui : 2 coups de pieds sautés et alternés
Modeum bal tchagui : coup de pied pieds joints

  • Attaque coup de poing direct “pénétrant” : “jileugui”

Montong (Bandé) jileugui : coup de poing niveau moyen coté jambe avant
Eulgoul balo jileugui : coup de poing niveau haut coté jambe arrière

  • Attaque percussion indirecte “fouettée” : “tchigui”

Deung joumok eulgoul ap tchigui : frappe directe revers de poing sous le nez
Palkoup tollyo tchigui : frappe de coude circulaire
Batangson tok tchigui : frappe de la paume de la main dans la mâchoire
Sonnal mok tchigui : frappe tranchant de la main au cou
Jebi poom mok tchigui : idem + blocage haut avec tranchant de main simultané
Mureup tchigui : coup de genou

  • Attaque pénétrante pointes des doigts : “tzileugui”

Pyonsonkeut sewo tzileugui : frappe pénétrantes des doigts, main à la verticale (plexus)